Publicité

Quelle Voiture

Constat amiable : Ayez les bons reflexes

Un accrochage même sans gravité est toujours stressant ! Et quand arrive le moment de remplir le constat amiable, le conducteur choqué n’a pas toujours les bons réflexes. Pourtant, c’est à partir des éléments consignés sur ce constat que les compagnies d’assurance déterminent les responsabilités de chacun. Mieux vaut donc ouvrir l’œil !

Le meilleur des conseils en tel cas est de rester le plus calme possible. Un constat rempli dans la précipitation et l’énervement peut laisser apparaître des imprécisions qui pourront être mal interprétées par la suite. Même si vous avez un rendez-vous urgent à suivre, prenez le temps de remplir le constat sur le moment : tous les détails seront alors « plus frais ». Chaque partie remplit son volet en apportant toutes les précisions utiles dans le cadre de la description des circonstances de l’accident. Chaque mot compte ! Ne cochez que les cases décrivant exactement la circonstance de l’accident. Si cela n’est pas le cas, prenez le soin de bien reporter votre version des faits sur le croquis et au besoin, mettez toutes les annotations nécessaires à une bonne compréhension. N’oubliez pas sur votre croquis de reporter les marquages au sol. Une case mal cochée peut vous attribuer des torts que vous n’avez pas forcément ! Sur la liste des dégâts apparents, inscrivez toujours la mention « sous réserve d’expertise ». Cette mention pourra vous couvrir en cas de dégâts finalement plus importants (châssis faussé, montant de porte vrillé…)

Pour éviter tous litiges, exigez que l’autre conducteur vous présente ses papiers (permis de conduire, carte d’assurance) et prenez le soin de vérifier que les documents correspondent parfaitement à ce que l’adversaire à inscrit sur son volet. S’il y a des témoins, inscrivez leurs coordonnées directement sur le constat : en cas de litige, la compagnie d’assurance saura instantanément qui contacter pour confirmer vos dires. Dans la partie « observations » située au dos du constat, vous avez tout à fait le droit (et même le devoir) de raconter votre version des faits. C’est l’endroit où vous pouvez notifier votre désaccord ! Enfin, avant de signer, relisez point par point le constat afin de vérifier que tout est correct. Ensuite, vous êtes tenu d’adresser dans les jours suivants l’accrochage votre exemplaire à votre assureur !

Auto-evasion.com | 2011-02-02 12:32:54

Partager

Envoyer à un ami

Vous êtes sur le point d'envoyer ce lien par email :

http://quellevoiture.ma/pratique/securite-automobile/constat-amiable-ayez-les-bons-reflexes/9
comments powered by Disqus

Pour Vendre votre voiture Déposez votre annonce
Facebook Twitter Youtube
RSS Actu RSS Auto RSS Occasion